Wednesday, February 27, 2013

Our history: Book review - The Managerial Woman / Notre histoire : Critique - The Managerial Woman

(Le texte français suit.)

The Managerial Woman by Margaret Henning and Anne Jardim
Anchor Press/Doubleday, 1977

Reviewed by Ms. Linda Solomon, Director of Library, Canadian Hospital Association

Mrs. Margaret Henning and Anne Jardim, both of whom earned their doctoral degrees from Harvard Business School and who founded the Graduate Program in Management for women at Simmons College in 1973, are the co-authors of this book written with the aim of creating an understanding of the critical differences in beliefs, assumptions, behavioral style, and means of responding to management situations that men and women exhibit daily.
 
The conceptual basis of the book is that men understand their own attitudes but not those of women, with the reverse also being true, leading to confusion and misinterpretation of behavior patterns.

Part I of the book analyzes sex-role differences, the socialization process of men and women, the conditions present in society and in the family from childhood through adulthood that create different "career-concepts" in both sexes.

In Part II, the focus is on "25 women, who made it," who now hold line positions as presidents or divisional vice-presidents of nationally-recognized organizations. They are profiled from childhood through career success in order to illuminate the mind-sets, assumptions and attitudes these pioneering women hold which differ significantly from those of the women in management described in the first part of the book.

The issue of career development for women is detailed through the lives of these extraordinary 25 women. The psychological, the social and the cultural aspects of their respective environments are identified in order to demonstrate the qualities conducive to career advancement and ultimate success.

Although these 25 are remarkably unlike any average cross-section of American women, the study of their differences in beliefs and, therefore, behavior, is instructive as well as reflective of the problematic situation of women in management positions.

In the third and final part of The Managerial Woman, attitudinally­ based suggestions, assembled under the title of "what women can do," are presented. The authors trace  the progression  of  career   development from the  initial   step   of  acceptance  of  differences  in  belief,  perception and behavior, through the  management career decision to the formulation of a career goal and the problem-solving thereafter. They address the issue of corporate responsibility and action in the implementation of equal opportunity for women in management in the final chapter. The concept of legal equal opportunity is juxtaposed with that of equal access to that opportunity.

The Managerial Women provides an insight into the mind-set that women bring to a managerial position in an organization that is essential reading for the managerial woman and the men who are now working with   the managerial woman.

Contact – Volume 5, Number 3, March 1978

The Managerial Woman is available for purchase on www.amazon.ca and www.chapters.indigo.ca

---
The "Our History" series is a collection of articles from past College newsletters (Contact 1973 -1996, College News in Healthcare Management Forum 1997 – 2004, Communiqué 2003 – present) which will show how the College has evolved in the past four decades. Visit the College's 40th anniversary website for more College history.

-------------------------------------------------------------------------------

The Managerial Woman, par Margaret Hennig et Anne JardimAnchor Press/Doubleday, 1977

Critique par Mme Linda Solomon, directrice de Ia bibliothèque de l'Association des hôpitaux du Canada

Mesdames Margaret Henning et Anne Jardim, toutes deux titulaires de doctorats décernés par Ia Harvard  Business School et qui ont mis sur pied, en 1973, le programme d’études supérieures en gestion pour les femmes au Simmons College, sont les coauteures de cet ouvrage écrit dans le but de favoriser une certaine compréhension des différences extrêmement importantes que manifestent quotidiennement les hommes et les femmes sur les plans des convictions, des hypothèses, des modes de comportement et des façons de réagir aux situations dans lesquelles les gestionnaires peuvent se trouver.

Le concept de base sur lequel le livre se fonde est que les hommes comprennent bien leurs propres attitudes, mais pas celles des femmes, alors que l’inverse est également vrai. Ceci entraîne de la confusion et une mauvaise interprétation des schèmes de comportement.

Dans la première partie du livre, les auteures analysent les différences des rôles sexuels, le processus de socialisation des hommes et des femmes, ainsi que les conditions présentes dans la société et dans la famille dès l’enfance et jusqu’à l’âge adulte, qui font en sorte que les hommes et les femmes ne conçoivent pas la carrière de la même façon.

 Dans la deuxième partie, l’accent est mis sur « 25 femmes qui ont réussi » et qui occupent maintenant des postes opérationnels à titre de présidentes ou vice-­présidentes de divisions dans des organismes reconnus à l’échelle nationale. Les auteures présentent leur profil à partir de leur enfance jusqu’à leur réussite professionnelle afin de mettre en lumière les mentalités, les hypothèses et les attitudes que ces pionnières adoptent et qui diffèrent de façon significative de celles des autres femmes gestionnaires qui sont décrites dans la première partie du livre.

Les auteures utilisent la vie de ces 25 femmes pour expliquer en détail la question du développement de carrière chez les femmes. Les aspects psychologiques, sociaux et culturels de leurs milieux respectifs sont décrits afin de démontrer les qualités qui prédisposent à l’avancement de la carrière et, en fin de compte, à la réussite.

 Bien que ces 25 femmes soient très différentes de tout échantillonnage de l’Américaine moyenne, l’étude de leurs différences quant aux convictions et, par conséquent, au comportement est instructive tout en reflétant la situation problématique des femmes gestionnaires.

Dans la troisième et dernière partie du livre The Managerial Woman, les auteures font des suggestions fondées sur l’attitude, sous la rubrique « ce que les femmes peuvent faire ». Elles décrivent la progression du  développement de carrière à partir de l’étape initiale de l’acceptation des différences entre les convictions, la perception et le comportement des hommes et des femmes jusqu’à la formulation d’un objectif de carrière et la résolution ultérieure de problèmes, en passant par la décision de faire carrière en gestion. Elles abordent dans le dernier chapitre la question de la responsabilité des entreprises d’assurer l’égalité des chances aux femmes gestionnaires, et des efforts en ce sens qu’elles doivent prendre. Le concept de l’égalité des chances du point de vue légal se juxtapose à celui de l’égalité d’accès à ces chances.

The Managerial Woman nous donne un aperçu des attitudes propres aux femmes qui occupent un poste de cadre dans une entreprise. Il s’agit d’un livre que doivent absolument lire les femmes gestionnaires et les hommes qui travaillent maintenant avec elles.

Contact – volume 5, numéro 3, mars 1985

On peut acheter The Managerial Woman en accédant aux sites www.amazon.ca et www.chapters.indigo.ca.

---
La série « Notre histoire » est un ensemble d’articles provenant d’anciens bulletins du Collège (Contact, de 1973 à 1996, « Nouvelles du Collège » dans le Forum Gestion des soins de santé, de 1997 à 2004, et Communiqué, de 2003 jusqu’à présent) qui montrent comment le Collège a évolué au cours des quatre dernières décennies. Visitez le site Web du 40e anniversaire pour en savoir plus sur l’histoire du Collège.

No comments:

Post a Comment