Wednesday, February 27, 2013

Developing countries may hold answers for Canada’s health and social system / Le système de services sociaux et de santé du Canada pourrait s’inspirer des pays en développement pour trouver des réponses

(Le texte français suit.)

Local prioritization of priorities

Returning from a recent trip to Sierra Leone, Africa I am profoundly imprinted with the experience. The country people are resilient, determined and hopeful. They’ve refined the art of prioritizing the priorities, and intuitively understand the importance of social determinates of health. Despite extreme poverty and hardship, the people were jovial and committed to helping one another, especially those most vulnerable.

During the trip we spent time with the countries’ Ministry of Health and Sanitation, local leaders and people within rural village communities. I was inspired by the congruency of the priorities and the local action underway.
The original purpose of the trip was to attend the launch of a skill training centre and to finalize a large solar panel donation for schools and hospitals. What unfolded was a trip that inspired a deep personal level of inquiry– this country has answers.

Sir Nigel Crisp, in his book, Turning the World Upside Down inspires leaders of developing and developed countries to work together in an interdependent health world, sharing learning and solutions.  As health care regionalization unfolds, local solutions are need for local problems. Prioritizing the priorities is a necessity. Countries like Sierra Leone have begun to perfect this planning strategy and execution.

As one Sierra Leone non-government organization leader graciously notes, “We know we have our inadequacies but we are happy you realize this and are helping us to help ourselves.” As I reflect on his comment, it becomes clear that local community solution development is well underway in Sierra Leone.

I will never forget the darkness of the country as we started our decent in the early morning hours.  This memory serves as a reminder not to take our conveniences for granted. I wonder if our conveniences have blinded our ability to see solutions to address our healthcare challenges?

Are you sharing, or would you be interested in sharing your global health and humanitarian work ideas, reflections and learning’s in an on-line community? Leave your comments below or e-mail Gloria Cardoso.

Submitted by:

Gloria Cardoso RN, BScN, MHSc, CHE
Senior Director, Planning, Communications, Community Engagement
Waterloo Wellington Community Care Access Centre


-------------------------------------------------------------------------------

La priorisation locale des priorités

Je reviens d’un voyage à la Sierra Leone, en Afrique, qui m’a profondément marquée. Les gens du pays ont du ressort, de la détermination et de l’espoir. Ils ont perfectionné l’art de prioriser les priorités et ils comprennent intuitivement l’importance des déterminants sociaux de la santé. Malgré leur extrême pauvreté, ils sont joviaux et ont à cœur de s’aider les uns  les autres, et surtout, ceux qui sont les plus vulnérables.   

Pendant le voyage, nous avons passé un peu de temps au ministère de la Santé et de l’Hygiène et avec des dirigeants locaux et des habitants de communautés villageoises en milieu rural. La pertinence de leurs priorités et des mesures qu’ils prennent localement m’ont impressionnée.

Le but original du voyage était d’assister à l’inauguration d’un centre de formation professionnelle et de mettre au point les derniers détails d’un important don de panneaux solaires pour les écoles et les hôpitaux, mais en fait, cette expérience a provoqué chez moi un profond questionnement personnel qui m’a amenée à croire que ce pays offre des réponses.   

Dans son livre intitulé Turning the World Upside Down, sir Nigel Crisp incite les leaders des pays développés et en développement à travailler ensemble dans un monde interdépendant de la santé en partageant leurs connaissances et leurs solutions. À mesure que la régionalisation progresse, il faut trouver des solutions locales aux problèmes locaux. Il est essentiel de prioriser les priorités. Les pays comme la Sierra Leone ont commencé à perfectionner cette stratégie de planification et sa mise en œuvre.  

Comme l’a fait gracieusement remarquer un dirigeant d’organisation non gouvernementale de la Sierra Leone : « Nous savons que nous manquons de moyens, mais nous sommes heureux que vous le réalisiez et que vous nous aidiez à nous aider nous-mêmes ». En réfléchissant à son commentaire, il devient clair que la mise au point de solutions communautaires locales est bien amorcée en Sierra Leone.   

Jamais je n’oublierai à quel point l’obscurité était totale dans le pays quand nous avons commencé notre descente aux petites heures de la nuit. Ce souvenir me rappelle qu’il ne faut pas tenir nos commodités pour acquises. Je me demande si notre confort n’a pas obnubilé notre capacité de voir les solutions pouvant régler nos problèmes dans le secteur de la santé... 

Est-ce que vous faites partie d’une communauté en ligne dont les membres partagent leurs idées, réflexions et apprentissages en matière de santé mondiale et de travail humanitaire international, ou est-ce que vous aimeriez faire partie d’une telle communauté? Inscrivez vos commentaires ci-dessous ou envoyez un courriel à Gloria Cardoso.

Soumis par :

Gloria Cardoso, IA, B. Sc. Inf., M. Sc S, CHE
Directrice principale, Planification, communications et engagement communautaire
Centre d’accès aux soins communautaires de Waterloo-Wellington

No comments:

Post a Comment