Thursday, July 8, 2010

Board Chair Speech - 2010 AGM / Discours président du conseil - 2010 AGA

(Le texte français suit.)

New College Board Chair Speech at the 2010 Annual General Meeting

John King, CHE

I am excited and grateful for the opportunity to serve as the chair of this great organization as it celebrates its 40th Anniversary. For four decades, the best practices in health leadership across the country have been centered here, shared from here.

First of all, I have to thank John Borody, FCCHSE, who led the College through some challenging times and positioned us to move forward with strength. The same can be said of Ray Racette,CHE, so my thanks to both of you for your dedication, and your excellent work.

Bonnie Adamson, FCCHSE, shared with me the following statement of what makes a good leader? In his book, CEO Material, D.A. Benton says a true leader is: “a first rate performer who makes others glow brighter. He is so honest you could play cards with him over the phone. He’s not afraid to make big decisions, take risks, or make mistakes because he learns from everything he’s involved in and applies it to the next time. He fits in with our way of doing things yet can step up and stand out when necessary. He attracts the best people around him. He doesn’t shoot his mouth off. He has consistently had progressively more complex work on an accelerated basis. He has developed two or three people who could step in and fill his void when he moves up. He is insatiably curious about stuff that is not just directly related to his job. He enjoys a solid and supportive home life. People like him, trust him, and will walk off the edge of the earth for him. He’s a leader in every situation he’s been in.”

I think that’s exactly the kind of leader we aspire to produce through the College. It’s what the LEADS in a Caring Environment framework is designed to mould and shape.

And that kind of leader can be anyone. One of our jobs at the College is to identify and attract health professionals with leadership potential and let them know what we have to offer, how we can help them become all they can be—not only for the sake of their own careers, but also for the benefit of Canada’s health system.

A number of years ago I realized that our young leaders needed a forum for sharing and discussion. I created an emerging leaders forum at St. Michael’s. It was open to College members and you could bring a friend. Every two months we had a session; however, after the second session you had to take out a College membership. It promoted commitment to the leadership development and the College. Each speaker must be a College member and start off speaking about what the College has meant to them. This has been a great success – promotes the College and bridges the gap between the X and Y’s and the baby boomers. We need to be creative on a continued basis to attract our members, and especially to reach out
to our young leaders.

The reality is, leading in the health sector today is extremely complex. The environment is always changing, there are so many moving parts, considerations to balance. Budgets are tight, needs are growing. Good leaders are essential to realizing the investments we make as a society in health and health care.

I personally am not convinced that we have identified or provided the infrastructure necessary to develop our young leaders in the system. This will be a goal of mine over the next 2 years.

I believe one of our goals going forward has to be communicating more broadly to the public the important role health leaders play. Part of that involves raising awareness of the College. Which is why, in January, we adopted a new communications plan—and are continuing to seek ways of promoting health leaders as essential sources of knowledge and expertise. Our 40th Anniversary Gala is precisely planned for this reason.

The LEADS in a Caring Environment framework is going to be so important to what we do going forward because for the first time it offers a common, integrated definition of what it means to be a good health leader. It reinforces the ultimate value of what we offer as a College—our CHE credential. And it gives us a platform for the ongoing evolution of our professional development offerings.

John Borody spoke to this as well, but I think it bears repeating: that continuing to evolve what we offer and how we offer it is essential. Technology is a key part of that. Even I have an iPod and an i-Touch—you can’t be a leader today and ignore technology. The young leaders we are seeing are constant multi-taskers, shifting between formats and devices with ease. We have to keep up, to explore the potential of eLearning, eMentoring, eShadowing. We have to investigate and pioneer new ways of developing the next generation of leaders—taking what we know out to them. And the seasoned leaders of today need to share their knowledge – Knowledge Transfer – we need to create forums for this to happen. Our models must remain fluid. Leadership changes. Expectations change. And the College must be equally open to change.

We know from our membership survey last year that we have to be inclusive in our approach to cultivating leadership. And that we have to make sure the College is clearly delivering value to its members—with certification continuing to be among the most important aspects of what we offer.

It was to signal these commitments and give us all something to rally around as a College that the Board led this past winter’s rebranding exploration. I know some members had reservations about the exercise. But I have seen how a change in an organization’s identity can help guide and activate change in the organization itself. It sets out something to be worked toward and live up to. It defines the objective.

I want to be clear, too, that the objective is not “my” objective. As Chair, I’m just a shepherd. The goals we’ll work toward as a Board are in the interest of the College on a whole. The vision we’re pursuing is a collective vision: to see that Canada’s health leaders are the envy of the world—capable, prepared, courageous, innovative and responsible.Once again, I thank John Borody for all of his efforts over the past two years. The next period in the College’s history is going to be an exciting one, and John has helped create the conditions for success.

I would like to thank the Past Chairs of the College who have continued to be the pillars and foundation of the College.

I would like to acknowledge Bonnie Adamson, FCCHSE, Robert Zed, CHE and Tony Dagnone, FCCHSE, who have been mentors to me and I hope will be there for me over the next 2 years.

A special thank you to the Corporate members of the College who I have personally worked with and who continue to support our efforts and contribute to our success. Many of our activities would not be possible without you. Your involvement in the College is important to retain our C Suite-Level members.

And finally, I thank all of you for your active participation. You, the members, are what make this College great, and an organization I’m proud to belong to. I’m grateful for this opportunity, and look forward to serving this great institution as chair.

John King, CHE
Chair, Board of Directors

--------------------------------------------------------------------------------


Discours du nouveau président du Conseil d'administration du Collège lors de l’Assemblée générale annuelle de 2010

John King, CHE
Je suis heureux et reconnaissant d’avoir la possibilité de servir de président du Conseil d’Administration de cette grande organisation alors qu’elle célèbre son 40e anniversaire. Pendant quatre décennies, elle a été le point d’origine et de diffusion des meilleures pratiques en matière de leadership en santé pour l’ensemble du pays.

Premièrement, je dois remercier John Borody, FCCDSS, qui a dirigé le Collège pendant une période difficile et qui nous a placés dans une position de force nous permettant d’aller de l’avant avec assurance. On peut en dire autant de Ray Racette, CHE, alors je vous remercie tous les deux pour votre dévouement et votre excellent travail.

Bonnie Adamson, FCCDSS a partagé avec moi l’énoncé suivant sur ce qui fait un bon leader. Dans son livre intitulé CEO Material, D.A. Benton dit qu’un véritable leader est : « une personne extrêmement performante qui fait briller les autres encore plus. Il est tellement honnête que vous pourriez jouer aux cartes avec lui au téléphone. Il n’a pas peur de prendre d’importantes décisions, de prendre des risques ou de faire des erreurs, parce qu’il apprend de toutes ses expériences et applique les leçons qu’il en tire la prochaine fois qu’une situation semblable se produit. Il se plie à notre façon de faire les choses, mais peut néanmoins se distinguer et s’imposer lorsque cela est nécessaire. Il attire autour de lui les meilleures personnes. Il ne parle pas à tort et à travers. Il a constamment et de plus en plus rapidement eu du travail progressivement plus complexe. Il a formé deux ou trois personnes qui pourraient le remplacer lorsqu’il sera promu. Il est d’une curiosité insatiable envers des choses qui ne sont pas seulement reliées directement à son travail. Il jouit d’une vie de famille solide qui le soutient. Les gens l’aiment, lui font confiance et se jetteraient dans le vide pour lui. Il est un leader dans chaque situation dans laquelle il s’est trouvé. »

Je crois que c’est exactement le type de leader que nous cherchons à produire par l’entremise du Collège. C’est dans le but de mouler et de façonner ce type de leader que le cadre LEADS… Diriger dans un milieu de soins a été conçu.

Ce type de leader peut être n’importe qui. Une de nos fonctions au Collège est de repérer et d’attirer des professionnels de la santé ayant les qualités requises pour être des leaders et les renseigner sur ce que nous offrons et la façon dont nous pouvons les aider à devenir tout ce qu’ils peuvent être, non pas seulement pour l’avancement de leur propre carrière, mais aussi dans l’intérêt du système de santé canadien.

Il y a quelques années, je me suis rendu compte que nos jeunes leaders avaient besoin de forums pour échanger et discuter. J’ai créé un forum des jeunes leaders à St. Michael’s. Les membres du Collège pouvaient s’y rendre et amener un ami. Nous avions une séance tous les deux mois. Toutefois, après la deuxième séance, il fallait devenir membre du Collège.

Ce forum a favorisé l’engagement à l’égard du développement du leadership et du Collège. Chaque conférencier doit être un membre du Collège et commencer son allocution en parlant de l’importance que le Collège a eue pour eux. Ce forum connaît beaucoup de succès: il fait la promotion du Collège tout en jetant des ponts entre les générations X et Y et les baby boomers. Nous devons continuellement faire preuve de créativité pour attirer nos membres, et surtout, pour joindre nos jeunes leaders.

La réalité, c’est que diriger dans le secteur de la santé d’aujourd’hui est un exercice extrêmement complexe. L’environnement évolue continuellement et il y a de nombreux facteurs qui changent et dont il faut tenir  compte. Les budgets sont serrés et les besoins augmentent. Il est essentiel d’avoir de bons leaders pour faire fructifier les investissements que nous faisons en tant que société dans la santé et dans les soins de santé.

Personnellement, je ne suis pas convaincu que nous avons trouvé ou fourni l’infrastructure nécessaire pour développer nos jeunes leaders dans le système. C’est un but que je me suis donné pour les deux prochaines années.

Je crois qu’un des buts que nous devons nous fixer pour l’avenir est de faire comprendre à un public plus large le rôle important que jouent les leaders dans le domaine de la santé. Cela se fera en partie en faisant mieux connaître le Collège. Voilà pourquoi nous avons, en janvier, adopté un nouveau plan de communications et que nous continuons de chercher des moyens de faire la promotion des leaders en santé en tant que source essentielle de connaissances et de compétences. Nous avons planifié le Gala du 40e anniversaire pour cette raison précise.

Le cadre LEADS… Diriger dans un milieu de soins sera d’une très grande importance à l’avenir parce que pour la première fois, il nous donne une définition intégrée commune de ce que cela veut dire que d’être un bon leader en santé. Il renforce la valeur ultime que nous offrons en tant que Collège : notre titre de CHE. En plus, il nous fournit une base à partir de laquelle nous pourrons poursuivre la transformation progressive des moyens de perfectionnement professionnel que nous offrons.

John Borody en a lui aussi parlé, mais je crois qu’il vaut la peine de répéter qu’il est essentiel de continuer de faire évolueces occasions que nous offrons et les moyens par lesquels nous les offrons. La technologie est un élément clé de ce travail. J’ai moi-même un iPod et un i Touch; on ne peut pas être un leader aujourd’hui et ignorer la technologie. Les jeunes leaders d’aujourd’hui sont des habitués du fonctionnement multitâche, passant constamment d’un format et d’un dispositif à l’autre sans aucune difficulté. Nous devons évoluer nous aussi et explorer le potentiel du cyberapprentissage, du mentorat en ligne et de la formation par observation virtuelle. Nous devons explorer et lancer de nouveaux moyens de former la prochaine génération de leaders et de leur transmettre ce que nous savons. Et les leaders chevronnés d’aujourd’hui doivent partager leurs connaissances, assurer le transfert du savoir. Nous devons créer des forums pour que tout cela soit possible.

Nos modèles doivent demeurer fluides. Le leadership change, les attentes aussi. Et le Collège doit être tout aussi ouvert au changement.

L’enquête que nous avons menée auprès de nos membres l’an dernier nous a montré que nous devons aborder de façon inclusive le développement du leadership et que nous devons nous assurer que le Collège offre clairement de la valeur à ses membres, la certification demeurant l’un des avantages les plus importants que nous offrons.

C’est dans le but de signaler ces engagements et de donner à tous les membres un point autour duquel se rallier en tant que Collège que le Conseil a entrepris l’hiver dernier l’exploration de la possibilité de modifier sa marque. Je sais que certains membres avaient certaines réserves concernant cette initiative. Mais j’ai vu comment un changement de l’identité d’une organisation peut aider à guider et à activer le changement au sein même de l’organisation. Ce changement établit un but vers lequel travailler et dont on veut se montrer digne. Il définit l’objectif.

Je veux que ce soit clair aussi que l’objectif n’est pas « mon » objectif. En tant que président du Conseil, je ne suis qu’un berger. Les buts que nous allons nous efforcer d’atteindre en tant que conseil sont dans l’intérêt du Collège dans son ensemble. La vision vers laquelle nous tendons est une vision collective : veiller à ce que les leaders en santé du Canada fassent l’envie du monde entier et qu’ils soient capables, préparés, courageux, innovateurs et responsables.

Encore une fois, je remercie John Borody pour tous ses efforts au cours des deux dernières années. La période suivante de l’histoire du Collège sera excitante, et John a aidé à mettre en place les conditions qui garantiront son succès.

J’aimerais remercier les anciens présidents du Collège qui ont continué d’être les piliers et les assises du Collège. J’aimerais mentionner en particulier Bonnie Adamson, FCCDSS, Robert Zed, CHE et Tony Dagnone, FCCDSS, qui ont été des mentors pour moi et qui, je l'espère, continueront de me soutenir au cours des deux prochaines années.

J’aimerais remercier tout spécialement les membres corporatifs du Collège avec lesquels j’ai personnellement travaillé et qui continuent d’appuyer nos efforts et de contribuer à notre succès. Un grand nombre de nos activités seraient impossibles sans vous. Votre engagement à l’égard du Collège est important pour retenir parmi nous les cadres supérieurs que nous comptons parmi nos membres.

Enfin, merci à tous pour votre participation active. Vous, les membres, êtes ce qui fait du Collège une grande organisation à laquelle je suis fier d’appartenir.

Je suis reconnaissant de cette occasion et j’ai hâte de servir cette grande institution en tant que président.

John King, CHE
Président du Conseil d'administration

No comments:

Post a Comment