Monday, January 30, 2017

Growing Number of Canadian Hospitals Getting Rid of Visiting Hours for Families / Un nombre croissant d’hôpitaux canadiens abandonnent leurs politiques d’heures de visites des familles

(Le texte français suit.)


Is your hospital on the list?

Ottawa, Canada – January 17, 2017 A bold healthcare initiative by the Canadian Foundation for Healthcare Improvement (CFHI) is revolutionizing the relationship between healthcare providers, patients and family members – by including families as partners in care. What started as a grassroots movement launched under the banner of Better Together is now sweeping the country;  nearly 50 Canadian hospital and healthcare organizations, including the provinces of Saskatchewan, New Brunswick and Prince Edward Island are now reviewing or have already adopted family presence policies – including 24/7 visiting hours.

A November 2015 study by CFHI found that fewer than one in three Canadian hospitals had accommodating visiting policies, and even less offered 24/7 access to designated family members. “Despite evidence clearly showing better care and health outcomes, family presence policies were more the exception than the norm in this country,” says Maria Judd, Senior Director, CFHI. “We’re encouraging Canadians to have conversations with their hospitals and healthcare organizations about whether they could identify a loved one to stay by their side around the clock if they so choose.

According to CFHI, research into the benefits of family presence shows: improved patient outcomes and experience of care; fewer medication errors and falls, better informed medical assessments and care planning; reduced lengths of stay, readmissions and emergency department visits.

CANADIAN HOSPITALS, HEALTHCARE ORGANIZATIONS AND PROVINCES THAT ARE REVIEWING OR ADOPTING FAMILY PRESENCE POLICIES


Province

Healthcare organizations

British Columbia

Interior Health, Northern Health, Providence Health Care

Yukon

Yukon Continuing Care

Alberta

Alberta Health Services – South Campus, Alberta Children’s Hospital, Pincher Creek Health Centre

Saskatchewan

Entire province has adopted an open family presence policy

Manitoba

Victoria General Hospital, Winnipeg Regional Health Authority

Ontario

Hotel Dieu Grace Healthcare, Parkwood Mennonite Home, Orillia Soldiers Memorial Hospital, Markham Stouffville Hospital, Norfolk General Hospital, Ross Memorial Hospital, North York General Hospital, St. Thomas Elgin General Hospital, Hotel Dieu Shaver Health and Rehabilitation Centre, Royal Victoria Regional Health Centre, Humber River Hospital, Headwaters Health Care Centre, The Ottawa Hospital, The Scarborough Hospital, Huron Perth Healthcare Alliance, Stevenson Memorial Hospital, Hamilton Health Sciences, Arnprior Regional Health, Lake of the Woods District Hospital, Red Lake Margaret Cochenour Memorial Hospital, St. Michael’s Hospital, North Bay Regional Health Centre, Deep River and District Hospital, William Osler Health System, Kemptville District Hospital, Kingston General Hospital, St. Joseph’s Healthcare Hamilton, St. Elizabeth Health Care* (Markham)

Quebec

Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais, Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montéregie-Est, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-de-Québec, Centre hospitalier de l'université de Montréal

Nova Scotia

IWK, Nova Scotia Health Authority Harbourview site

New Brunswick

Horizon Health Network, Réseau de santé Vitalité

PEI

Health PEI

Newfoundland & Labrador

Eastern Health, Western Health

*St. Elizabeth Health Care’s policy will apply across Canada, including British Columbia, Alberta, Ontario, Quebec and Nova Scotia.

“Because this innovation was a culture shift for many organizations, we knew that providers, patients and families would have questions,” says Maureen O’Neil, President, CFHI. “Would there be too much noise? Would other patients and staff be bothered? Yet, what we have found is that these concerns haven’t materialized and instead family presence has enabled loved ones to be part of the decision-making process, especially during physician rounds and helping transition from hospital to home.”

“From a few early adopters to a grassroots movement that is sweeping the country, Better Together’s exceptional growth is reaching a tipping point in Canada,” says Stephen Samis, Vice President, Programs, CFHI. “We’re calling on hospitals and healthcare delivery organizations nationwide to take the pledge and begin the process of implementing the family presence policy innovation as a practical step towards delivering more patient and family-centred care.”

In a 2015 poll conducted for CFHI, nine in 10 Canadians supported family presence policies.

“Not being restricted to when we could come was what our family needed,” says Sonia McComb, daughter-in-law of Jim, a former patient at St. Thomas Elgin General Hospital. “Having that flexibility really helped us. The nurses never rushed us. They encouraged us to take breaks but we were never asked to leave. It was such a long, hard battle for Jim and the compassion shown to us by everyone at STEGH, and the fact that we didn’t have to work around visiting hours made it easier for all of us.”

“Through focus groups, we heard from a number of patients and family members that restrictive visiting hours were causing hardship,” says Margaret Melanson, Vice President, Quality and Patient Centred Care, Horizon Health Network in New Brunswick. “Specifically, we learned that family members wanted to be a second set of ears, receive discharge education and instruction, and be involved more in the care experience.”

“The Academy of Canadian Executive Nurses (ACEN) is pleased to support the CFHI Better Together initiative. Families across all cultures play a pivotal role in wellness and healing; the recognition and commitment to partnering with families is a wonderful step in ensuring that the care provided integrates the familial context and is truly person centered,” says Lori Lamont, President, ACEN and Vice President & Chief Nursing Officer, Winnipeg Regional Health Authority.

Better Together is supported by a coalition of 13 leading healthcare organizations, including provincial health quality councils, patient groups and others. This three-year campaign was launched by the Institute for Patient and Family Centered Care (IPFCC), a non-profit organization located in the U.S., that seeks to integrate patient- and family-centred care into all aspects of healthcare, working in partnership with patients, families, and healthcare professionals.

Call-to-action

To Canadian hospitals and healthcare delivery organizations:
  • Sign the Better Together pledge and adopt family presence policies at: http://www.cfhi-fcass.ca/BetterTogether
  • Welcome families and loved ones as partners in care and engage them in planning and decision-making based on patient needs and preferences.
  • CFHI is providing resources to help organizations make this change.
To Canadians:
  • Start a conversation with your hospital about adopting family presence policies. CFHI and IMAGINE Citizens Collaborating for Health have created tips and resources about having these conversations and being a partner in care that are available here: http://www.cfhi-fcass.ca/WhatWeDo/better-together/resources
About CFHI:

The Canadian Foundation for Healthcare Improvement identifies proven innovations and accelerates their spread across Canada, improving patient care, the health of Canadians and value for money. CFHI is a not-for-profit organization funded through an agreement with the Government of Canada. Visit cfhi-fcass.ca for more information.

The views expressed herein do not necessarily represent the views of Health Canada.

For more information, or to arrange media interviews, please contact:

Elissa Freeman – 416-565-5605
Robyn McIsaac (Atlantic Canada) – 902-440-1551
Brigitte Filiatrault (Quebec) – 514-521-8216
Holly Roy (Western Canada) – 780-991-2323

-------------------------------------------------------------------------------


Votre hôpital figure-t-il sur la liste?

Ottawa, Canada – Le 17 janvier 2017 – Une initiative innovante de la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) révolutionne la relation qui unit les fournisseurs de soins de santé, les patients et les membres de leur famille, en intégrant les familles comme partenaires de soins. Ce qui a commencé par un mouvement concerté lancé dans le cadre de la campagne Meilleurs ensemble est devenu une vague qui déferle sur le pays; près de 50 hôpitaux et organismes de soins de santé au Canada, dont les provinces de la Saskatchewan, du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard, examinent ou ont déjà adopté des politiques sur la présence des familles intégrant notamment des droits de visite en tout temps.

Selon une étude effectuée en novembre 2015 par la FCASS, moins d’un hôpital canadien sur trois disposait de politiques de visite accommodantes, et un nombre encore plus restreint d’entre eux offrait aux membres de la famille désignés un accès en tout temps. « Bien que les données montrent clairement qu’elles améliorent les soins et les résultats de santé, les politiques sur la présence des familles faisaient plutôt figure d’exceptions au pays, affirme Maria Judd, directrice principale, FCASS. « Nous encourageons les Canadiens à s’informer auprès de leurs hôpitaux et organismes de services de santé s’ils peuvent désigner un proche qui demeurera à leur chevet en tout temps s’ils le souhaitent. »

Selon la FCASS, les recherches sur les avantages engendrés par la présence de la famille démontrent : une amélioration des résultats et de l’expérience de soins du patient; une diminution du nombre de chutes et d’erreurs de médication; des évaluations médicales plus éclairées et une meilleure planification des soins; une diminution de la durée du séjour et du nombre de réadmissions et de visites aux urgences.

PROVINCES, HÔPITAUX ET ORGANISMES DE SOINS DE SANTÉ CANADIENS QUI SONT EN PROCESSUS D’EXAMINER OU D’ADOPTER DES POLITIQUES SUR LA PRÉSENCE DES FAMILLES


Province

Organismes de soins de santé

Colombie-Britannique

Interior Health, Northern Health, Providence Health Care

Yukon

Soins prolongés du Yukon

Alberta

Alberta Health Services – South Campus, Hôpital pour enfants de l’Alberta, Pincher Creek Health Centre

Saskatchewan

La province en entier s’est dotée d’une politique sur la présence des familles.

Manitoba

Hôpital général Victoria, Office régional de la santé de Winnipeg

Ontario

Hôtel-Dieu Grace Healthcare, Parkwood Mennonite Home, Hôpital Soldiers’ Memorial d’Orillia, Hôpital de Markham-Stouffville, Hôpital général de Norfolk, Hôpital Ross Memorial, Hôpital général de North York, Hôpital général de St. Thomas-Elgin, Hotel Dieu Shaver Health and Rehabilitation Centre, Centre régional de santé Royal Victoria, Hôpital Humber River, Headwaters Health Care Centre, L’Hôpital d’Ottawa, Hôpital de Scarborough, Huron Perth Healthcare Alliance, Hôpital Stevenson Memorial, Hamilton Health Sciences, Arnprior Regional Health, Hôpital du district de Lake of the Woods, Hôpital Margaret Cochenour Memorial de Red Lake, Hôpital St, Michael’s, Centre régional de santé de North Bay, Hôpital de Deep River et du District, William Osler Health System, Hôpital du district de Kemptville, l’Hôpital général de Kingston, St. Joseph’s Healthcare Hamilton, St. Elizabeth Health Care* (Markham)

Québec

Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais, Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montéregie-Est, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-de-Québec, Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Nouvelle-Écosse

IWK Health Centre, Nova Scotia Health Authority – Hôpital d’Harbourview

Nouveau-Brunswick

Réseau de santé Horizon, Réseau de santé Vitalité

Î.-P.-É.

Santé Î.-P.-É.

Terre-Neuve-et-Labrador

Eastern Health, Western Health

*La politique du St. Elizabeth Health Care’s s’appliquera partout au Canada, incluant le Québec, la Colombie-Britannique, l’Alberta, l’Ontario et la Nouvelle Écosse.

« Étant donné que cette innovation constituait un changement dans la culture de nombreux organismes, nous savions qu’elle soulèverait des questions chez les fournisseurs de soins, les patients et les familles, explique Maureen O’Neil, présidente, FCASS. Y aurait-il trop de bruit? Les autres patients et le personnel seraient-ils importunés? Ces inquiétudes se sont toutefois avérées infondées. La présence des familles a plutôt eu pour effet de permettre aux proches de prendre part au processus de décisions, particulièrement au cours des visites du médecin, et de faciliter la transition de l’hôpital au domicile.

« Une poignée d’adopteurs précoces a ouvert la porte à une vague de changement qui balaie le pays, menant à la croissance exceptionnelle de la campagne Meilleurs ensemble, qui a atteint un point décisif au Canada, soutient Stephen Samis, vice-président, Programmes, FCASS. Nous invitons les hôpitaux et organismes de prestation de soins de santé de partout au pays à s’engager concrètement dans le processus de mise en œuvre d’une politique sur la présence des familles, menant à des soins mieux axés sur le patient et la famille. »

Un sondage mené en 2015 par la FCASS a révélé que 9 Canadiens sur 10 soutenaient les politiques sur la présence des familles.

« Le fait qu’il n’y avait aucune restriction sur nos périodes de visite correspondait aux besoins de notre famille, déclare Sonia McComb, belle-fille de Jim, anciennement patient à l’Hôpital général de St. Thomas-Elgin. Disposer d’une telle flexibilité nous a vraiment aidés. Le personnel infirmier ne nous a jamais pressés. On nous a incités à prendre des pauses, mais sans jamais nous demander de partir. Le combat de Jim a été long et pénible, mais la compassion exprimée à notre égard par le personnel de l’hôpital, et le fait de ne pas avoir eu à jongler avec des heures de visite nous ont beaucoup facilité la vie à tous. »

« Parmi les groupes de discussion, bon nombre de patients et de membres de leurs familles ont dit que les heures de visite officielles causaient beaucoup de difficultés, souligne Margaret Melanson, vice-présidente, Qualité et soins centrés sur le patient, Réseau de santé Horizon du Nouveau-Brunswick. Plus précisément, nous avons appris que les membres de la famille désirent être une “seconde paire d’oreilles”, recevoir des informations lorsque le congé est donné et être davantage mis à contribution dans l’expérience des soins. »

« L’académie des chefs de direction en soins infirmiers est heureuse d’appuyer l’initiative Meilleurs ensemble de la FCASS. Les familles provenant de toutes les communautés culturelles jouent un rôle clé dans le bien-être et la guérison; reconnaître l’importance d’un partenariat avec les familles et prendre des engagements en ce sens constituent un formidable pas en avant pour s’assurer que les soins offerts intègrent le contexte familial et sont centrés sur la personne », explique Lori Lamont, présidente de l’Académie des chefs de direction en soins infirmiers, et vice-présidente et chef des soins infirmiers de l’Office régional de la santé de Winnipeg.

La campagne Meilleurs ensemble est soutenue par une coalition formée de 13 organismes de soins de santé, y compris les conseils provinciaux de la qualité des services de santé, les groupes de patients et autres.La campagne de trois ans a été lancée par l’Institute for Patient- and Family-Centered Care (IPFCC), un organisme sans but lucratif situé aux É.-U., qui veille à l’intégration des soins axés sur le patient et la famille à tous les aspects des services de santé, en collaboration avec les patients, les familles et les professionnels des soins de santé.

Appel à l’action

Aux hôpitaux et organismes de prestation de soins de santé canadiens :
  • Les hôpitaux, les régies régionales de la santé, les foyers de soins de longue durée et l’ensemble des établissements du continuum des soins sont invités à participer à la campagne Meilleurs ensemble et à adopter des politiques sur la présence des familles : http://www.fcass-cfhi.ca/WhatWeDo/better-together.
  • Accueillez les familles et les proches à titre de partenaires de soins et faites-les participer à la planification et à la prise de décisions axées sur les besoins et les préférences des patients.
  • La FCASS fournit des ressources aidant les organismes à opérer ce changement par la création et la mise en œuvre de politiques sur la présence des familles dans leur établissement.
Aux Canadiens :
  • Ouvrez le dialogue avec le personnel de votre hôpital au sujet de l’adoption de politiques sur la présence des familles. Vous pouvez consulter les conseils et ressources offerts par la FCASS et IMAGINE Citizens Collaborating for Health sur la manière d’ouvrir le dialogue et d’agir comme partenaire de soins : http://www.fcass-cfhi.ca/WhatWeDo/better-together/resources.

Pour en apprendre davantage sur la campagne Meilleurs ensemble, de même que sur les avantages d’adopter des politiques sur la présence des familles, veuillez visiter la page Web Meilleurs ensemble de la FCASS au : http://www.fcass-cfhi.ca/WhatWeDo/better-together.

À propos de la FCASS :

La Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé recense des innovations éprouvées et accélère leur diffusion partout au Canada, améliorant ainsi les soins aux patients, la santé de la population et l’optimisation des ressources. La FCASS est un organisme sans but lucratif financé dans le cadre d’une entente avec le gouvernement du Canada. Rendez-vous à www.cfhi-fcass.ca pour en savoir davantage.

Les opinions exprimées dans cette publication ne reflètent pas nécessairement celles de Santé Canada.

Pour en savoir plus ou organiser une entrevue avec les médias, adressez-vous à :

Elissa Freeman : 416 565-5605
Robyn McIsaac (provinces de l’Atlantique) : 902 440-1551
Brigitte Filiatrault (Québec) : 514 521-8216
Holly Roy (Ouest du Canada) : 780 991-2323

No comments:

Post a Comment