Wednesday, September 30, 2015

Canadian College of Health Leaders, HealthCareCAN, Health Action Lobby: The Canadian Way / Le Collège canadien des leaders en santé, SoinsSantéCAN, Groupe d’intervention action santé : Le modèle canadien

(Le texte français suit.)


Ottawa, ON – The Canadian College of Health Leaders (the College) and HealthCareCAN join other members of Canada’s Health Action Lobby (HEAL) to remind federal leaders that Canadians want government to make the challenges facing our healthcare system a priority. Public opinion research consistently reveals that Canadians care deeply about finding the sustainable and cost-effective options that will enhance our national health. And healthy Canadians make for a healthy and competitive economy. Yet, to date, policy debates associated with the 2015 federal election have rarely focused on healthcare.

Through its Consensus Statement entitled The Canadian Way – Accelerating Innovation and Improving Health System Performance, HEAL has issued a call to action, contending that an effective health system depends on enhanced collaboration among all levels of government. HEAL also expects the federal government to re-assert its legitimate and facilitative leadership role.

For their part, the College and HealthCareCAN, organized the Great Canadian Healthcare Debate (the Debate) as part of the National Health Leadership Conference held June 15–16, 2015 in Charlottetown, PEI. The Debate identified policy issues of significant importance to Canada’s health leaders that need to be addressed in order to improve our health systems.

During the Debate the top 10 motions, resulting from a Call for Motions widely distributed to health leaders in Canada, were presented to conference delegates. Delegates voted on their priorities and identified funding for mental health, electronic health records and a national pharmaceutical strategy as the top 3 motions. Following the Debate, a pledge card was sent to Canadian Members of Parliament and to confirmed candidates for the October 2015 federal election, asking them to pledge their support to the top 3 resolutions adopted by delegates.

“The federal government is a significant provider of health services across the country and a key enabler for collaboration with the provinces and territories on complex, emerging health issues,” said Ray Racette, CHE, President and Chief Executive Officer of the College. “All countries with high-performing health systems have been able to establish collaborative political structures that support the improvement agenda.”

“Investing in healthcare, research and innovation not only makes sense from a health perspective, but from an economic one too. There are serious challenges facing the healthcare system in Canada and now more than ever Canadians are looking for leadership and vision on this issue,” said Bill Tholl, President and CEO of HealthCareCAN. “Healthcare institutions and providers are ready to do their share in crafting a better future for the health of Canadians. We need to know what role each party intends to play in leading change,” he concluded.

Read the full news release (including company and contact information).

-------------------------------------------------------------------------------



OTTAWA (Ontario) – Le Collège canadien des leaders en santé (le Collège) et SoinsSantéCAN se joignent aux autres membres du Groupe d’intervention action santé (GIAS) pour rappeler aux dirigeants fédéraux que les Canadiens attendent du gouvernement qu’il accorde la priorité aux défis auxquels est confronté notre système de soins de santé. Les recherches sur l’opinion publique montrent systématiquement que, pour les Canadiens, il est primordial de trouver des solutions rentables et durables, au chapitre des soins de santé, qui seront à même d’améliorer la santé de tous. Et des Canadiens en santé, cela signifie une économie saine et concurrentielle. Pourtant, jusqu’à présent, les débats politiques ayant cours dans le cadre de la présente campagne électorale fédérale se sont peu intéressés aux soins de santé.

Par le truchement de sa déclaration de consensus, intitulée Le modèle canadien – Accélérer l’innovation et améliorer le rendement du système de santé, le GIAS lance un appel à l’action, soutenant que, pour doter le Canada d’un système de santé efficace, tous les ordres de gouvernement doivent collaborer davantage. Le GIAS s’attend également à ce que le gouvernement fédéral réaffirme le rôle de premier plan qu’il doit jouer pour établir et soutenir cette collaboration, et que c’est à lui que revient cette responsabilité.

Pour leur part, le Collège et SoinsSantéCAN ont organisé le Grand débat sur les soins de santé au Canada (le Débat) qui a eu lieu dans le cadre de la Conférence nationale sur le leadership en santé tenue les 15 et 16 juin 2015 à Charlottetown, en Î.-P.-É. Le Débat a cerné des questions de politique d’une importance considérable pour les leaders en santé du Canada auxquelles il faut s’attaquer afin d’améliorer nos systèmes de santé.

Pendant le Débat, les dix principales motions, découlant de l’appel largement distribué aux leaders en santé du Canada, ont été présentées aux délégués à la conférence. Les délégués ont voté sur leurs motions prioritaires et ont ainsi indiqué le financement des services de santé mentale, les dossiers médicaux électroniques et une stratégie pharmaceutique nationale comme étant les trois principales résolutions. Après le débat, une carte d’engagement a été envoyée aux membres du Parlement canadien et aux candidats confirmés aux élections fédérales d’octobre 2015, leur demandant d’appuyer les trois principales résolutions adoptées par les délégués.

« Le gouvernement fédéral est un important fournisseur de services de santé partout au pays et un facilitateur clé de la collaboration avec les provinces et territoires sur les questions de santé complexes qui voient le jour, a dit Ray Racette, CHE, président-directeur général du Collège. Tous les pays ayant des systèmes de santé très performants ont réussi à établir des structures politiques collaboratives qui soutiennent le programme d’amélioration. »

« L’investissement dans les soins de santé, la recherche et l’innovation est non seulement important du point de vue de la santé, mais du point de vue économique également. Le Canada fait face à de sérieux défis en ce qui a trait à son système de santé. Les Canadiens cherchent le leadership et la vision maintenant plus que jamais, » affirme Bill Tholl, président-directeur général de SoinsSantéCAN. « Les institutions de santé et les fournisseurs de soins sont prêts à faire leur part dans la création d’un futur meilleur pour la santé des Canadiens. Nous voulons connaître le rôle que chaque parti veut jouer dans cette quête, » a-t-il conclu.

Lire le communiqué de nouvelles complète (y compris l'entreprise et les informations de contact).

No comments:

Post a Comment